lait caudé

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir caudé.

Locution nominale [modifier le wikicode]

lait caudé \Prononciation ?\ masculin

  1. (Désuet) (Cuisine) (Traditions populaires) (Régionalisme) Lait maigre en conserve, pour faire la « soupe au caudé » en hiver.
    • On faisait la soupe avec quelques cuillerées de lait caudé, conservé d’une saison à l’autre […] À cet effet, une énorme tonne était préparée, posée debout dans le cellier, et on y jetait chaque jour, pendant l’été, le lait écrémé, auquel on ne touchait jamais avant le mois d’octobre. — (Prosper Vallerange, Le Clergé, la Bourgeoisie, le Peuple, l’Ancien Régime et les Idées Nouvelles, 1861)

Synonymes[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Méronymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Prosper Vallerange Le Clergé, la Bourgeoisie, le Peuple, l’Ancien Régime et les Idées Nouvelles , pages 18/19.
  • Dr F. Gidon, Sur l’ancien usage du suissage alimentaire :« Caudiaux (conserve de lait aigre) de la Basse-Normandie et acor jucundus de Pline ». 1937, p. 265-281=> [lire en ligne]

Notes[modifier le wikicode]