lampiste

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de lampe avec le suffixe -iste.

Nom commun [modifier le wikicode]

Le lampiste, gravure de Paul Craps.
Singulier Pluriel
lampiste lampistes
\lɑ̃.pist\

lampiste \lɑ̃.pist\ masculin

  1. (Vieilli) Ouvrier qui fabrique ou personne qui vend des lampes à réservoir.
  2. Celui qui les entretient.
    • Il en connaissait le personnel jusqu’au dernier des lampistes, et les paperasses jusqu’aux notes des blanchisseuses. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
  3. Employé des chemins de fer qui s'occupait des lampes et lanternes de la gare, de la signalisation pour les trains.
    • Avec les témoignages des corps de métiers, du lampiste au conducteur, du contrôleur à l'aiguilleur,....— (Jean Claude Raspiengeas, Sur les rails, Journal La Croix, page 21, 17-18 janvier 2015)
    • On arriva à la gare sans anicroche. Grâce à l’obligeant concours d’un lampiste qui avait servi aux hussards, les chevaux furent bientôt installés dans le wagon, dotés de paille fraîche, et solidement amarrés. — (Marcel-E. Grancher, 5 de campagne, Éditions Lugdunum, 1937, page 79.)
  4. (Figuré) (Familier) Subalterne que l’on fait passer pour responsable d’une faute, d’une erreur commise par un de ses supérieurs.
    • Ne cherchez pas, dans cette affaire, c’est encore moi qui serai le lampiste !

Synonymes[modifier le wikicode]

Subalterne qu’on fait passer pour responsable d’une faute (4) :

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Subalterne qu’on fait passer pour responsable d’une faute (4) :

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « lampiste »

Références[modifier le wikicode]