langueyer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De langue avec suffixe -oyer, ancien français langoier, « agiter la langue ».

Verbe [modifier]

langueyer \lɑ̃.ɡe.je\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Médecine vétérinaire) Examiner la langue d’un porc pour voir s’il est sain ou ladre.
    • Moïse a vécu en Égypte ; il a dû s'y inspirer de la pratique des prêtres qui ne sacrifiaient que des bêtes pures et qu'ils langueyaient préalablement afin de s'assurer de l'absence des cysticerques. — (Gazette hebdomadaire de médecine et de chirurgie, éd. Masson et Cie, 1891, vol. 38, p. 448)
    • Lorsqu'un boucher acheteur langueyait lui-même le porc, il lui était loisible de profiter de la présence des pustules de ladrerie pour obtenir une réduction sur le prix d'achat ; puis, l'animal abattu et débité, il raclait soigneusement au couteau la langue, la chair du cou et des épaules, la face interne des cuisses, toutes les parties, enfin, où la présence du cysticerque pouvait être le plus facilement constatée à l'extérieur du morceau vendu. — (Henri Gelin, Au temps passé: à travers Poitou et Charentes, 1re série, Niort, imp. Poitevine, 1922, Laffitte Reprint, 1977, p. 118)
  2. (Musique) Garnir de languettes un instrument de musique (tuyaux d'orgue).
    • Pour être un peu moins évasif nous dirons : certains harmonistes langueyaient plus mince que d'autres, parfois certains utilisaient un métal plus recuit ou plus dur, suivant les circonstances. — (Cavaillé-Coll: premier congrès international, Épernay, 1987 : publication des actes du congrès, sous la direction de Odile Jutten & ‎Jean-Frédéric Lery, Association des Amis de l'Orgue, 1992, p. 37)

Note[modifier]

La flexion langueyaient est l’un des rares mots de la langue française à comporter six voyelles consécutives.

Dérivés[modifier]

Références[modifier]