lansquenet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’allemand Landsknecht, "Land", la terre, et "Knecht", le valet, le serviteur. L'explication du mot par la traduction "valet d'Etat", "homme qui sert l'Etat", est erronée : les lansquenets servaient dans des compagnies indépendantes et ne servaient pas qu'un seul souverain. Il s'agit plus probablement d'un mot formé sur "Land" au sens de "terre plate", par opposition à la montagne, lieu d'origine des piquiers suisses, autres mercenaires réputés du XVIe siècle. Le Landsknecht est donc le valet [du maître qui l'emploie pour se battre] provenant d'ailleurs que des montagnes suisses - les lansquenets étaient en effet recrutés dans tout l'Empire.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
lansquenet lansquenets
\lɑ̃s.kə.nɛ\
La dame à cheval et le lansquenet (1497), gravure d'Albrecht Dürer.

lansquenet \lɑ̃s.kə.nɛ\ masculin

  1. Fantassin mercenaire, dans les anciennes armées germaniques (XVe et XVIe siècle).
    • Une levée de lansquenets.
    • [Sur le tableau La Tempête de Giorgione] J’avais donc fini par fixer mon attention sur un coin du tableau, une sorte de lansquenet qui semblait monter la garde de la belle, ou peut-être était-ce un berger perdu par ses moutons qui s’était déguisé pour confondre le loup, va savoir. — (Guy Goffette, Presqu’elles, Gallimard, 2009, page 108)
    • (Figuré)Sous le règne de notre bien-aimé Louis XV, une jeune femme qui se serait trouvée dans la situation où vous êtes aurait bientôt puni son mari de se conduire en vrai lansquenet. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
  2. Sorte de jeu de hasard que l’on joue avec des cartes.
    • Le bretteur se leva, secoua rudement le compagnon qui ronflait sous la table et tous deux s'en allèrent dans un tripot où se jouaient le lansquenet et la bassette. — (Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse,)
    • Comme Rodolphe avait gagné quelque argent au lansquenet qui s’était fait pendant la nuit, il emmena Musette et Marcel dans un restaurant qui venait d’ouvrir,.’’ — (Henry Murger, Scènes de la vie de bohème , 1848)

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]