laogai

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du chinois 劳改, láogǎi, lui-même abréviation de 劳动改造, láodòng gǎizào (« réforme par le travail »).

Nom commun [modifier le wikicode]

(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
laogai laogais
\la.ɔ.ɡaj\
Invariable
laogai
\la.ɔ.ɡaj\

laogai \la.ɔ.ɡaj\ masculin

  1. Camp de travaux forcés en République populaire de Chine, équivalent des goulags en URSS.
    • Un temps mis en veille pendant la Révolution culturelle, où les autres outils de châtiment ne manquaient pas, le laogai a été réactivé dans les années 1980 et s’est développé depuis. — (« Les Chinois se rebellent contre leur goulag », LeFigaro.fr, 7 septembre 2012)
    • Dans les laogai, les condamnés sont aussi « rééduqués », dans le sens où les membres du Parti veulent rééduquer tout un peuple à son idéologie., — (Jean-François de Louvencourt, François et Jacinthe de Fatima, 2010, p. 233)
    • Cela n’ajoute qu’au macabre, car pour ceux qui meurent comme des rats, pris au piège dans les filets du goulag, les camps de Pol Pot ou les laogais chinois, gazés dans les camps de concentration ou anéantis par la bombe atomique, tous sont la victime d’une froide résolution, alliée à un total mépris de la vie humaine, attributs qu’il est par ailleurs grotesque d’imputer à tout un peuple. — (Danièle Thalwitze, La Femme sur la terrasse, 1998, p. 191)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • laogai sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg