lapidaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1121-34) Du latin lapidarius, dérivé de lapis (« pierre »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
lapidaire lapidaires
\la.pi.dɛʁ\

lapidaire \la.pi.dɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Tailleur et polisseur de pierres précieuses et fines.
  2. Commerçant de ces pierres.
    • Il appréciait les choses avec le sang-froid d’un lapidaire essayant des bijoux de qualité douteuse, et se trompait rarement sur le choix de celles qui méritaient de lui de la peine et du temps. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 131)
  3. Traité décrivant les vertus médicinales voire magiques de ces pierres (XIIe et XIIIe siècles).
  4. Meule servant à dresser une surface plane.

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lapidaire lapidaires
\la.pi.dɛʁ\
Vestige lapidaire dans le jardin de l'église Saint-Martin de L'Isle-Adam.

lapidaire \la.pi.dɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a rapport aux pierres.
    • A huit ou neuf cents pieds en arrière du col de Vulkan, une enceinte, couleur de grès, lambrissée d’un fouillis de plantes lapidaires, et qui s’arrondit sur une périphérie de quatre à cinq cents toises, […] — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, pages 17-27)
  2. Qui a rapport aux pierres taillées.
    • Un ouvrier, un musée lapidaire.
    • Dans une salle, le visiteur découvre, exposées à flan de muraille ou sous vitrines, de remarquables pièces lapidaires ou d’orfévrerie […] — (Emmanuelle GiulianiLa crypte décryptée de Boulogne-sur-Mer - Journal La Croix, page 20-29 juin 2015)
  3. Plus particulièrement qui concerne les pierres fines ou précieuses ou leur travail.
    • Ne me faites pas perdre de temps, j'achève un important mémoire pour la section lapidaire du British Muséum ; je m'étonne que Sir Brassing ne vous l'ait pas dit. — (Jean Ray, Harry Dickson, Les Yeux de la lune, 1934)
  4. Inscription lapidaire, inscription gravée sur la pierre, le marbre, etc.
    • Tracez au fronton en lettres lapidaires cette légende, talisman mystérieux qui semble avoir préservé la maison de l’incendie, des boulets et de la ruine : Si Jehova non ædificet domum, frustra laborant qui ædificant eam. — (Théophile Gautier, Ce qu’on peut voir en six jours, 1858, réédition Nicolas Chadun, pages 76-77)
  5. (Par extension) (Figuré) Concis, expressif, ciselé ; auquel il n’y a rien à ajouter .
    • Style, formule lapidaire.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]