laquais

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1470)[1] En ancien français laquais, alacays, alagues, , halagues, apparenté[2] à l’espagnol lacayo, au portugais lacaio, à l’italien lacchè, d’origine obscure :
  1. D'après Diez[2], laquais provient d'un radical qui est dans le provençal lacai[3] (« soldat », « gourmand »), l’ancien portugais lecco, répondant au provençal lec, même sens, de l'ancien verbe leccare, lecar (« lécher », « être gourmand »).
  2. D'autre part, d’Herbelot[4][2] le tire de l'arabe lacaa (« exposer ») : « enfant exposé », لقيط lakaith (« bâtard, enfant naturel »)[5] ; et Pihan[6], avec plus de vraisemblance[2], de l’arabe لكي, laqiyy (« attaché »). Ce qui appuie une origine arabe[2], c'est que le mot est originairement espagnol et portugais, et qu'une de ses formes est alacay ; c'est là que nous l'avons pris, comme le montre l'historique alagues, alacays, et c'est de nous qu'il vient en italien. On remarquera que primitivement il a signifié de soldat gascon[2].
Le provençal et l’espagnol sont empruntés au turc[1] ulaq (« courrier ») peut-être via le grec byzantin οὐλάκης, oulakes[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
laquais
\la.kɛ\

laquais \la.kɛ\ masculin invariable

  1. Valet de livrée, destiné principalement à suivre son maître ou sa maîtresse.
  2. (Familier) Personne servile, sans vergogne, sans honneur.
    • Accoutumé aux pires calomnies, et dédaigneux de leur sottise, il avait pris son parti d'avance des interprétations mesquines ou sordides, habituelles aux libéraux et conservateurs, qui sont les laquais des démocrates. — (L. Daudet, Sylla, 1922, page 181)
    • Pour troubler à nouveau le pays, pour salir notre armée, il fallait donc susciter un nouveau laquais du capitalisme, un homme qui léchât les bottes des juifs et proclamât l’innocence de Dreyfus. Qui donc va recueillir la succession de Zola ? — (Jean-Pierre Debbane, L'histoire de France illustrée par la publicité: de Vercingétorix au paquebot Normandie, chez l'auteur, 1987, p. 52)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe laquer
Indicatif Présent
Imparfait je laquais
tu laquais
Passé simple
Futur simple

laquais \la.kɛ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif imparfait de laquer.
  2. Deuxième personne du singulier de l’indicatif imparfait de laquer.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Occitanie) : écouter « laquais »

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • laquais sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Origine obscure (voir ci-dessus).

Nom commun [modifier le wikicode]

laquais \Prononciation ?\ masculin

  1. (Militaire) Soldat en Catalogne ou Gascogne.
    • sept a huict vingt laquetz arbalestriers aussi gascons.
    • En l'année passée, au dernier voyage de l'armée de Catalogne, le suppliant eut charge de par son capitaine de mener et conduire certain nombre de gens arbalestriers, apelés laquaiz. — (XVe siècle)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]