larciner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De larcin.

Verbe [modifier le wikicode]

larciner \laʁ.si.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Alpinisme) Aménager avec des prises artificielles.
    • Non mais c'est qui ces gonzes qui se croient autorisés à aller larciner des voies qui ont déjà été faites ? — (site www.nospot.org)
    • Il y a assez de bouse pas équipées un peu partout pour ne pas larciner les voies déjà existantes. — (site www.kairn.com)
  2. Voler (dérober).
    • – Donc, Maynard a composé un sonnet qui commence ainsi :
      Par vos humeurs l’État est gouverné
      Vos seuls avis font le calme et l’orage.
      Larciné par Voltaire, cela nous donne :
      Par votre humeur le monde est gouverné
      Vos volontés font le calme et l’orage.
      le reste à l’avenant… C’est dans le Dictionnaire, “larciner” ?
      – Il le sera puisque vous l’employez…

      — (Richard Jorif, Tohu-Bohu, éditions Julliard, Paris, 2000)
    • Je vais pas tarder à venir te larciner tes bijoux !! — (site www.allthelikes.com)

Moyen français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de larcin avec la désinence -er.

Verbe [modifier le wikicode]

larciner \laɾ.si.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Commettre des larcins.

Références[modifier le wikicode]