larmier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : larmièr

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De larme.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
larmier larmiers
\laʁ.mje\

larmier \laʁ.mje\ masculin

  1. (Architecture) Partie saillante en haut d’un édifice, d’un ouvrage d’art, destinée à faire tomber l’eau de pluie en gouttes à distance du pied de l’édifice, pour éviter les dégâts qu'y causerait le ruissellement.
    • Les cordons, consistant en chaînes horizontales isolées et peu profondes, font souvent office de larmiers. — (Louis Cloquet, Traité d’architecture, 1898, page 141)
    • Chaque section vivait une vie de rat, sans voir le ciel autrement que par le larmier, dans des pâtés de maisons percées, communiquant l'une avec l'autre par le dessous. — (Joseph Jolinon, Guerrillas 1808, Ed. Charlot, 1942, p.151)
  2. (Anatomie) Angle de l’œil le plus rapproché du nez et dans lequel coulent les larmes.
    • Il eût été malaisé de se prononcer, à voir sa chevelure en désordre, sa face machurée, sa barbe en broussailles, ses sourcils épais comme deux brosses à crins rougeâtres, ses yeux pers, entre le vert et le bleu, et dont le larmier humide était circonscrit du cercle sénile. — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 1-16)
    • Mon Rêve s’aboucha souvent à sa ventouse ;
      Mon âme, du coït matériel jalouse,
      En fit son larmier fauve et son nid de sanglots.
      — (Arthur Rimbaud & Paul Verlaine, Sonnet du Trou du Cul, dans l’Album zutique)
  3. (Zoologie) Glande située à l’angle interne de l’œil des cervidés.
    • [...] il suffoque dans l’odeur musquée du gibier aux abois, dans l’arôme du larmier, huileux et entêtant à l’époque des amours, [...]. — (Luc Lang, La tentation, Stock, 2019, page 18)
  4. (Lorraine) (Vieilli) Soupirail.

Synonymes[modifier le wikicode]

(architecture) Partie d’un édifice

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • larmier sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  • Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (larmier), mais l’article a pu être modifié depuis.
  • Jean-François Michel, Dictionnaire des expressions vicieuses usitées dans un grand nombre de départemens et dans la ci-devant Province de Lorraine, Nancy, 1807.