laurier sauce

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : laurier-sauce

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir laurier et sauce. Le qualificatif sauce permet de distinguer le laurier (Laurus nobilis) de ses nombreux homonymes et fait référence à l’usage condimentaire de ses feuilles. À rapprocher de laurier-tarte qui désigne le laurier-cerise (Prunus laurocerasus) dont les feuilles, malgré leur toxicité, sont utilisées pour donner un goût d’amande amère aux pâtisseries ou au lait (laurier au lait).

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
laurier sauce lauriers sauce
\lɔ.ʁje sos\
ou \lo.ʁje sos\
Un laurier sauce.
Le laurier sauce.

laurier sauce \lɔ.ʁje sos\, \lo.ʁje sos\ masculin

  1. (Botanique) Espèce de laurier, arbre ou arbuste méditerranéen à feuilles persistantes, lancéolées, alternes et coriaces.
    • Les feuilles du laurier sauce dégagent une odeur aromatique quand on les froisse et sont utilisées en cuisine pour leur arôme.
    • Les fleurs du laurier sauce séchées sont employées en infusion avec du miel.
    • Au fond d’une agréable cour pavée, égayée de buis et de lauriers sauce, se dresse le corps d’immeuble où, selon Cabanes, se dissimule Ariel. — (Anne-Laure Labadie, La Folie Estelle, 2000)

Notes[modifier le wikicode]

On peut écrire Laurier sauce, avec une majuscule, pour donner un caractère générique au mot.

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Christian Meyer, éd. scient., Dictionnaire des sciences animales, sur le site du Cirad, Montpellier, France, consulté en avril 2014, article laurier-sauce
  • Les écologistes de l'Euzière, La nature méditerranéenne en France, Delachaux et Niestlé éd., 1997, 272 p., pages 118-119, article : Le Laurier sauce ou noble