layette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du flamand laeye, laede, lade (« tiroir »), avec le diminutif -ette et par métonymie, le contenu du coffre, du tiroir. Comparez avec trousseau, corbeille de mariée.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
layette layettes
\lɛ.jɛt\
Une layette (3).

layette \lɛ.jɛt\ féminin

  1. Petit coffret de bois mince et léger où l’on serrait des papiers.
  2. (Vieilli) Coffre où étaient conservées les archives.
    • La layette du trésor des chartes du roi.
  3. Coffret ou tiroir d’armoire
  4. (Par extension) Contenu de ce coffre (linge, langes, maillot etc.) qui sert à vêtir un nouveau-né.
    • Préparer, donner une layette, une belle layette.
    • M. Jules […] m’a donné cinquante francs pour venir à Paris, disant qu’il me ferait passer vingt francs tous les mois pour ma layette et pour mes couches. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Toute la matinée fut employée à improviser une layette et à faire un paquet de linge que Maria, notre bonne, apporta un peu plus tard à la gisante avec du lait et du bouillon […]. — (Pierre-Henri Simon, Celle qui est née un dimanche, 1952)
  5. Qualifie une couleur douce, qui rappelle celles utilisées pour le linge des nourrissons.
    • Comme toutes les primevères des jardins, celle-ci, couleur layette, aime la mi-ombre, mais tolère le soleil si le sol est frais. — (Rustica, no 2 259, page 11, 2013)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]