layette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du flamand laeye, laede, lade (« tiroir »), avec le diminutif -ette et par métonymie, le contenu du coffre, du tiroir. Comparez avec trousseau, corbeille de mariée.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
layette layettes
\lɛ.jɛt\

layette \lɛ.jɛt\ féminin

  1. Petit coffret de bois mince et léger où l’on serrait des papiers.
  2. (Vieilli) Coffre où étaient conservées les archives.
    • La layette du trésor des chartes du roi.
  3. Coffret ou tiroir d’armoire
  4. (Par extension) Contenu de ce coffre.(Linge (langes, maillot etc.) qui sert à vêtir un nouveau-né.
    • Préparer, donner une layette, une belle layette.
    • M. Jules […] m’a donné cinquante francs pour venir à Paris, disant qu’il me ferait passer vingt francs tous les mois pour ma layette et pour mes couches. (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Toute la matinée fut employée à improviser une layette et à faire un paquet de linge que Maria, notre bonne, apporta un peu plus tard à la gisante avec du lait et du bouillon […]. (Pierre-Henri Simon, Celle qui est née un dimanche, 1952)
  5. Qualifie une couleur douce, qui rappelle celles utilisées pour le linge des nourrissons.
    • Comme toutes les primevères des jardins, celle-ci, couleur layette, aime la mi-ombre, mais tolère le soleil si le sol est frais. (Rustica, no 2 259, page 11, 2013)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]