leçon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Emprunté au latin lectionem, accusatif de lectio « cueillette », « choix, élection, tri », « lecture, ce que l’on lit, texte ».

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
leçon leçons
\lə.sɔ̃\

leçon \lə.sɔ̃\ féminin

  1. (Éducation) Petite portion d’une discipline enseignée à un groupe de personnes ou à une seule personne.
  2. (Éducation) Ce que le maître donne à l’écolier à apprendre et que celui-ci doit répéter, généralement par cœur.
    • Arsène André étend ce mépris aux méthodes scolaires. […], une pédagogie qui refuse par système le bénéfice éprouvé des leçons sues par cœur. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  3. (Par extension) Instructions ou conseils donnés à une personne relativement à sa conduite dans la vie ou dans quelque affaire.
    • Cette dépravée, cette aventurière qui vient nous narguer et a le toupet de nous donner des leçons ! — (Ferdinand Déléris, Le Vazaha, l'étranger, page 161, 1995)
    • Place Charles-Surugue, des feldgendarmes apprennent aux Auxerrois à traverser dans les passages cloutés qu'ils semblaient ignorer. C'est une leçon de prévention routière avant la lettre. — (Robert Bailly, Les feuilles tombèrent en avril, Paris, Éditions sociales, 1977, p.69)
    • Avant de l’envoyer traiter pour moi de cette affaire, je lui ai fait la leçon.
  4. (Figuré) Avertissement salutaire ou correction qu’on reçoit des personnes ou des choses.
    • Louis XVIII […] avait appris et retenu cette leçon : ce qui bouge trop meurt vite, et s'était enfermé dans l'étiquette, les usages râpés et les habitudes hiératiques d'antan. — (François Mitterrand, Le coup d'État permanent, 1965)
    • Il me parlait malhonnêtement ; mais je lui ai bien fait sa leçon.
    • Recevoir une leçon.
    • Les leçons de l’expérience sont perdues pour la plupart des hommes.
    • Cet événement a été pour moi une bonne leçon.
    • Le théâtre peut offrir des leçons profitables.
    • (Figuré) Réciter sa leçon, Répéter fidèlement ce qu’on vous a recommandé de dire.
  5. (Paléographie) Texte d’un auteur, par comparaison à une ou plusieurs autres copies du même texte.
    • Il y a deux leçons différentes de ce texte. Voici la bonne leçon. Confronter les diverses leçons d’un passage.
    • la leçon de Reiffenberg, dous feiz, est sûrement la bonne — (Romania ; recueil trimestriel consacré à l’étude des langues et des littératures romanes., p. 379, 1876. Compte-rendu de Gaston Paris)
    • leçon : variante textuelle. Les diverses leçons, ou variantes, ornant quasiment chaque verset (grec) du Nouveau Testament sont une aide précieuse pour qui entend rétrovertir le texte vers son hébreu originel. — (Bernard Dubourg, L’invention de Jésus, tome I, « L’hébreu du Nouveau Testament », Paris, Éditions Gallimard, 1987, p. 258)
  6. (Littérature) Récit qui diffère d’un autre relatif au même fait.
    • Vous racontez ainsi l’aventure ; mais il y a une autre leçon, une leçon différente.
  7. (Religion catholique) Petits chapitres de l’écriture ou des pères, qui font partie du bréviaire, et que l’on récite ou que l’on chante à matines.
    • Il y a trois leçons à chaque nocturne.
  8. (Musique) Genre musical créé pour accompagner les leçons (au sens de « textes religieux ») pendant la semaine sainte.
    • Les leçons de Ténèbres.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]