le bec dans l’eau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Cette expression est apparue pour la première fois au XVIe siècle sous la forme tenir le bec dans l’eau, qui signifiait que l'on faisait attendre une personne, qu'on lui donnait de faux espoirs en lui faisant de belles promesses. La forme actuelle, être ou rester le bec dans l'eau, remonte au début du XIXe siècle.

Locution adverbiale [modifier]

le bec dans l’eau \lə bɛk dɑ̃ l‿o\ invariable

  1. (Familier) En situation d'être victime de ses illusions, de promesses fallacieuses ou de manœuvres déloyales.
    • Möllendorft était inquiet. Il avait cru pouvoir promettre une décision au Roi de Prusse et maintenant il était le bec dans l'eau, ne sachant que dire ni que penser. — (Édouard de Marcère, La Prusse et la rive gauche du Rhin: le traité de Bâle, F. Alcan, 1918, p.80)
    • Il s'est mis en frais pour les Occidentaux, jouant le jeu de Genève avec son ministre Litvinov, recevant Laval avec éclat, et il se retrouve le bec dans l'eau. La SDN s'effiloche, la France se met aux abonnés absents, […]. — (François Delpla, Hitler, Grasset, 1999, p.279)
    • Après moi le déluge, et ce que deviendront ses autres collaborateurs, je m'en contrefous. Mais je ne veux pas me trouver le bec dans l'eau à quarante-deux ans, après avoir scié la bonne branche sur laquelle j'étais assis ! — (Michel de Saint-Pierre, Le milliardaire, Grasset, 1970, p.77)
    • Il s'en va et je reste le bec dans l'eau. Cela me dépassait ! — (Paul Pavlowitch, La Peau de l'ours, Fayard/Mazarine, 1986)
    • Eddie Stampnall […] vit également comment on pourrait camoufler aisément cette fréquence : tous les civils trop curieux, avec leurs récepteurs branchés sur les fréquences de la police, se retrouveraient le bec dans l'eau. — (Stephen King, Les Tommyknockers, Albin Michel, 1989, §.9)

Note[modifier]

La locution s'emploie surtout avec les verbes : être, rester, se retrouver, et plus anciennement : tenir.

Traductions[modifier]