le cas échéant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) → voir le, cas et échoir. Locution composée du nom cas, et du participe présent du verbe échoir (advenir, arriver).

Locution adverbiale [modifier]

le cas échéant \lə kɑ e.ʃe.ɑ̃\ ou \lə kɑ.z‿e.ʃe.ɑ̃\

  1. Si l’occasion arrive ; si l’occasion s’en présente ; s’il y a lieu.
    • Je m’y attends, et je me borne à prévenir les individus quelconques, se disant magistrats, qui, en robe noire ou en robe rouge, brasseront la chose, que, le cas échéant, la condamnation à un maximum quelconque bel et bien prononcée, rien n’égalera mon dédain pour le jugement, si ce n’est mon mépris pour les juges. — (Victor Hugo, Napoléon le Petit, Livre deuxième, Le Gouvernement))
    • Nous donnons donc un coup d'œil à nos armes à feu et nous assurons qu'elles sont chargées et en état de servir le cas échéant. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 45)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]