le roi boit

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Locution-phrase [modifier le wikicode]

Le roi boit, tableau de Jacob Jordaens.

le roi boit \lə ʁwa bwa\

  1. (Vieilli) Acclamation usitée en tirant les rois, lorsque le roi de la fève boit.
    • Ce jour-là, dans chaque famille, ou sert le gâteau des rois, dans lequel se trouve une seule fève. Il est partagé en autant de portions qu’il y a de convives, et celui qui trouve la fève dans la sienne est proclamé roi, pauvre roi tyrannisé à tel point par ses sujets, qu’il ne peut approcher le verre de ses lèvres sans les entendre tous crier Le roi boit ! — (William Duckett, Dictionnaire. Procuré en ligne par Wikisource : s:fr:Dictionnaire de la conversation et de la lecture/2e éd., 1867/Fève (roi de la).)
    • Qui aurait la fève ? Un sourire niais errait sur les lèvres. M. Lesable poussa un petit « Ah ! » d’étonnement et montra entre son pouce et son index un gros haricot blanc encore couvert de pâte. […] Mais comme Lesable allait boire pour empêcher encore son verre de déborder, César s’écria : « Le roi boit ! le roi boit ! le roi boit ! » Et Mlle Charlotte, émoustillée aussi, glapit de sa voix aiguë : « Le roi boit ! le roi boit ! » — (Guy de Maupassant, Miss Harriet (recueil), « L’Héritage ». Édition de 1910 procurée par Wikisource : voir page 66 et 67 in s:fr:Miss Harriet (recueil)/Édition Conard, 1910/L’Héritage.)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]