lecture kun

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Années 1930) Traduction partielle du japonais 訓読み, kun’yomi (« lecture sémantique »), lui-même composé de , kun (« sens ») et de 読み, yomi (« lecture »).

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lecture kun lectures kun
\lɛk.tyʁ kun\

lecture kun \lɛk.tyʁ kun\ féminin

  1. (Linguistique) Prononciation d’un kanji (caractère chinois en japonais) par un mot natif japonais associé avec le même sens que le kanji. Par exemple, le kanji a deux prononciations totalement différentes : la lecture on sui et la lecture kun mizu, cette dernière étant un mot natif japonais associé à ce kanji par le même sens (« eau »).
    • Jōkyū 常久
      Jōkyū est la lecture on (prononciation chinoise) des caractères dont la lecture kun (prononciation japonaise) est Tsune-hisa.
      — (Annales du Musée colonial de Marseille, 1933)
    • yomi 読み ou よみ : c’est à la fois le fait de lire et la façon dont se lisent les kanji (on-yomi : lecture on (sino-japonais), kun-yomi : lecture kun (indigène)). — (Christian Galan, L’enseignement de la lecture au niveau élélentaire dans le système éducatif du Japon moderne depuis Meiji (1872-1992), 1997)
    • La lecture kun est la transposition, l’interprétation en langue japonaise du sens propre à chacun de ces signes. — (Reïko Shimamori, Grammaire japonaise systématique, Paris, Jean Maisonneuve, mars 2000, 2e édition, page xii)

Synonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]