les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

L’expression proviendrait de la remarque de Montaigne, dans ses Essais : « Quand nous voyons un homme mal chaussé, nous disons que ce n’est pas merveille, s’il est chaussetier » (édition Musard, de 1847, chapitre XIV, Du pédantisme, page 91).
Autre hypothèse : au début du 20e siècle, les cordonniers travaillaient assis. À la suite de la première guerre mondiale il y a eu beaucoup d estropiés de guerre et autres "gueules cassées". Pour retrouver un métier dans la vie civile beaucoup ont été orientés vers ce métier du fait qu'il s exerçait assis. Sur les 45000 cordonniers qu'il y avait à l'époque, beaucoup avaient 1 ou 2 jambes en moins. Les cordonniers étaient donc les plus mal chaussés. Depuis petit à petit, les cordonniers ont arrêté de fabriquer des chaussures, (l'industrie de la chaussure les a remplacés) la réparation seule ne leur permettait pas de s'en sortir, pour compléter leur activité ils se sont mis aux multi-services (reproduction de clés ect) du coup ils travaillent debout.

Locution-phrase [modifier le wikicode]

les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés \lɛ kɔʁ.dɔ.nje sɔ̃ tu.ʒuʁ lɛ ply mal ʃo.se\ invariable

  1. (Figuré) On néglige souvent les avantages que l’on a par rapport à son milieu.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]