les murs ont des oreilles

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir le, mur, avoir, des et oreille.

Locution-phrase [modifier le wikicode]

les murs ont des oreilles \le my.ʁ‿ɔ̃ de.z‿ɔ.ʁɛj\ invariable

  1. Quand on s’entretient de quelque chose de secret, il faut parler avec beaucoup de circonspection et de discrétion , de peur d’être écouté ou être espionné.
    • Tais-toi, mamm-goz ! s'écria un fermier dont le fils avait refusé le S.T.O. et s'était réfugié en forêt. Les murs ont des oreilles, et les bouches colportent ce que les oreilles ont entendu, surtout au lavoir... — (Édouard Brasey , Les Lavandières de Brocéliande, Calmann-Lévy, 2012, chap.9)
    • – Chut ! lui répond Marius, en faisant les gros yeux. Tu veux qu'on nous surprenne ?
      – Mais... mais qui pourrait venir nous embêter jusque dans l'atelier, papa ?
      Les murs ont des oreilles, Clovis...
      — (Christophe Léon, Le goût de la tomate, Éditions Thierry Magnier, 2013, chap.1)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Yvelines) : écouter « les murs ont des oreilles »

Références[modifier le wikicode]