lever de rideau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De lever et rideau.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lever de rideau levers de rideau
\lə.ve.dʁi.do\

lever de rideau \lə.ve.dʁi.do\ masculin

  1. (Théâtre) Moment où le rideau se lève sur la scène.
  2. (Par extension) Ouverture d'un spectacle, d'un festival, d'une festivité.
    • Lever de rideau pour le Festival Polar en Lumières — (Titre du journal La Provence, 22 février 2016)
  3. (Théâtre) Petite pièce que l’on joue avant la pièce principale.
    • Cette comédie n’est qu’un lever de rideau.
    • Elle avait recours aussi au talent de son ami Nicart, délicat poète marseillais, oublié aujourd’hui, qui écrivait des levers de rideau. — (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 110.)
  4. (Sport) (Par extension) Match de seconde importance disputé avant le match principal.
    • Comme le veut la tradition, la finale de la coupe Gambardella, épreuve réservée aux U19, sera programmée en lever de rideau de la finale de coupe de France. Cette saison, elle oppose Monaco à Lens (17h15). — (Coupe de France : la Gambardella en lever de rideau, La Provence, 21 mai 2016)

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]