licol

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
licol licols
\li.kɔl\

licol \li.kɔl\ masculin

  1. (Poétique) ou (Régionalisme) Variante de licou.
    • On aura soin que la muserolle du licol de force n'entrave pas les effets du caveçon. — (Félix van der Meer, Connaissances complètes du cavalier, de l'écuyer et de l'homme de cheval, p.255, Lebègue & Cie à Bruxelles & Dumaine à Paris, 1865)
    • Le patron, sous prétexte d’arranger un licol, un bridon, va glisser un mot d’ordre au garçon qui, au lieu de faire reculer l’animal pour le sortir de sa stalle, le fait tourner sur place en le faisant enlever. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Au moment où la vache monte sur le Rotolactor, un licol automatique se referme autour de son garrot. — (André Maurois, Chantiers américains, 1933)

Références[modifier le wikicode]

Moyen français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français liecol.

Nom commun [modifier le wikicode]

licol \Prononciation ?\ masculin

  1. Licou.

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]