lieutenante

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1462) Dérivé de lieutenant avec le suffixe -e.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lieutenante lieutenantes
\ljøt.nɑ̃t\

lieutenante \ljøt.nɑ̃t\ féminin (pour un homme, on dit : lieutenant)

  1. Celle qui est immédiatement au-dessous d’un chef, qu’elle supplée dans certains cas.
    • Dans les deux cas, Isabelle de Lorraine est instituée vicaire générale, lieutenante, rectrice et gouvernante (vicariam generalem, vicegerentem, locumtenentem, rectricem, et gubernatricem). — (Marion Chaigne-Legouy, Titres et insignes du pouvoir des duchesses de la seconde Maison d’Anjou. Une approche diplomatique, sigillaire et emblématique de la puissance féminine à la fin du Moyen Âge, dans Mélanges de l’École française de Rome, no 129-2, 2017 [texte intégral])
    • La lieutenante Tanja Rotfeld est une femme dynamique au franc-parler qui émane une aura d’ondes positives. — (Sandra Noël, Gigot bitume mortel, 2020, page 48)
  2. (Lutte contre l’incendie, Militaire) Grade militaire ou grade civil (sapeurs-pompiers).
  3. (En particulier) (Militaire) Grade donné à une officière subalterne. En France, dans l’armée de terre, l’armée de l’air et la gendarmerie nationale, il est situé entre son supérieur hiérarchique, le capitaine, et son subordonné, le sous-lieutenant. Ce grade correspond à celui d’enseigne de vaisseau de première classe (non pas de lieutenant de vaisseau) dans la Marine nationale française. Le code OTAN est OF-1.
    • C’est alors qu’il reçut la visite d’une jeune lieutenante à sa table. — (Dany Desjean, Les frères humains d’Agartha, 2014, page 203)
    • La lieutenante Adriana Wayakalin se gara sur le parking de la brigade, coupa le moteur et posa les deux mains sur le volant. — (Nathalie Clément, Yves-Marie Clément, Terminal 2A, 2017)
    • Certes, au Journal officiel, les décrets de nomination utilisent le féminin pour les colonels et les généraux. Toutefois, l’usage communément observé dans les armées est de dire « le lieutenant Sylvie X », « le colonel Catherine Y » ou « le capitaine de vaisseau Jacqueline Z ». Celles qui insistent sur la féminisation de leur grade – « lieutenante », « colonelle » – sont relativement rares. — (Alain Barluet, Dans l’armée, les femmes préfèrent être appelées “lieutenant”, dans Le Figaro, 28 février 2019 [texte intégral])
    • Mais derrière la championne se cache aussi un agent du service public, puisque Élodie Clouvel est titulaire du grade de lieutenante dans la gendarmerie nationale. — (Élodie Clouvel, gendarme et championne de pentathlon, dans Le Parisien, 13 juillet 2020 [texte intégral])
  4. (Désuet) Épouse d’un magistrat portant, autrefois, le titre de lieutenant, comme celui de lieutenant général, lieutenant civil ou lieutenant criminel.

Notes[modifier le wikicode]

La féminisation des noms de métiers et de fonctions est un sujet débattu dans la francophonie :

Grevisse consacre un chapitre à la féminisation dans Maurice Grevisse, Cédrick Fairon, Anne-Catherine Simon, Le Petit Bon usage de la langue française, De Boeck Supérieur, 2018, page 513.

Abréviations[modifier le wikicode]

  • Lt (Militaire)
  • Ltn (Militaire)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus lieutenante figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : soldat.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]