ligneul

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin linea, « fil de lin », « ligne ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ligneul ligneuls
\li.ɲœl\

ligneul \li.ɲœl\ masculin

  1. (Textile) (Cordonnerie) Fil de lin ou de chanvre, enduit de poix et de suif, dont se servent les cordonniers.
    • Geralt avait recousu la partie décollée de son cuir chevelu au moyen d’un ligneul. — (Andrzej Sapkowski, La Tour de l'Hirondelle, 1997)
    • Connaissez-vous Turinaz ? me demanda […] le père Milot, le cordonnier de Longeverne, tandis que je fumais une pipe près de sa banchette en le regardant tirer le ligneul. — (Louis Pergaud, Un point d’histoire, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Jamais de sa vie elle n’avait connu pareille émotion, et doucement, elle lui passa les doigts dans sa toison de souple ligneul. — (Robert Musil, L’Homme sans qualités, 1930-1932 ; traduction de Philippe Jaccottet, 1956, tome 1, p. 427)
    • Sasn doute avait-il, dans une de ses dépendances de la maison, un atelier de bourrelier-sellier, sans doute y travaillait-il et il m’arrivait souvent même de l’aider à préparer le ligneul ; sans doute fabriquait-il, avec une grande habileté, des harnais de toute espèce, de la sellerie fine pour M. le Comte aussi bien que des harnachements de trait, mais il allait et venait dans le pays, entouré d’une grande considération. — (Henri Vincenot, La Billebaude, 1978, p. 17)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]