ligoter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir ligature.

Verbe [modifier le wikicode]

ligoter \li.ɡɔ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Lier étroitement.
    • Hier, vous ligotiez sur sa couche une camérière du Roi pour la livrer aux atteintes de douze polissons coup sur coup! — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Et tout d’un coup, comme une masse, je m’abattis sur le colporteur que je bâillonnai et ligotai en un clin d’œil... — (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • Là, les soldats les placèrent à côté d'une maison et les ligotèrent de telle façon qu'ils ne purent plus bouger. — (Rodolphe Archibald Reiss, Comment les Austro-Hongrois ont fait la guerre en Serbie, 1915)
  2. (Argot) Lire.
    • J’ai déjà vécu des moments pas ordinaires, vous le savez ; et si vous ne le savez pas il vous suffit de ligoter les tomes (de Savoie) sortis de mes presses pour vous en convaincre [...]. — (Frédéric Dard (San-Antonio), Tout le plaisir est pour moi, Fleuve Noir, 1959, pages 37)
    • En argot, lire se dit ligoter. En langage figuré un gros livre est un pavé. Relâchez ces liens-là, le pavé devient un nuage. — (Paniel Pennec, Comme un roman, Gallimard, 1992)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]