lint

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : LINT, Lint

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom) Du moyen anglais linet ; de l’ancien français linette, diminutif de lin.
(Verbe) Du nom de la fonction Unix lint, écrite en 1979, qui analysait les programmes écrits en langage C, lui-même nommé d’après les excédents de fibres qui se trouvent autour de la laine ou du coton.

Nom commun [modifier le wikicode]

lint \lɪnt\ (Indénombrable)

  1. Matière ouatée pour pansements, compresses.
  2. (États-Unis) Déchet textile, peluche, mouton, bourre.
  3. Fibre entourant les graines de coton.

Verbe [modifier le wikicode]

lint \lɪnt\ transitif

  1. (Programmation) Pratiquer une évaluation du code source afin de détecter des erreurs stylistiques ou de programmation.
    • This scheme works well with make; it allows make to be used to lint only the source files that have been modified since the last time the set of source files was checked with lint. — (Ian F. Darwin, Checking C Programs with Lint, O'Reilly Media, Inc., 1991)

Frioulan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin lens.

Nom commun [modifier le wikicode]

lint \Prononciation ?\ féminin

  1. Lentille (plante, légume).

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé du latin linteum, « en lin ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Nombre Singulier Pluriel
Nom lint linten
Diminutif lintje lintjes

lint \Prononciation ?\ neutre

  1. Ruban
    • Het lint van een schrijfmachine.
      Le ruban d’une machine à écrire.
  2. Bolduc (ruban utilise pour l’emballage d’un cadeau).

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,5 % des Flamands,
  • 99,3 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Prononciation manquante. (Ajouter)

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]