litanie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin litania.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
litanie litanies
\li.ta.ni\

litanie \li.ta.ni\ féminin

  1. (Religion) Prière.
    • « Le chant, à la messe, présente des formes extrêmement variées, constate le P. Wackenheim. Il y a des litanies (le Kyrie, l'Agnus),— (Nicolas Seneze - Le chant liturgique – Journal La Croix, page 14, 9 novembre 2015)
    • D’un côté un vieillard récitait des litanies et de l’autre un enfant agitait une sonnette. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 153, 2012)
    • Dire, réciter, chanter les litanies du Saint Nom de Jésus, de la Sainte Vierge, des saints.
  2. (Figuré) Longue et ennuyeuse énumération.
    • D’un bout à l’autre du continent russe, des assemblées récitent ces litanies abêtissantes, étouffantes, sans fin recommencées tout le long des années. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
    • Sorbet, gâteau au chocolat, tarte au pommes, crème caramel, mousse au chocolat. Je vous récite la litanie mais il n'y a qu'un dessert qui compte : nos îles flottantes. Il est impératif que vous goûtiez nos îles flottantes. Spécialité absolue. — (Paul Emond, Les îles flottantes : théâtre, Éditions Lansman, 2005, page 51)
    • Et sans doute avait-il encore moins envie de faire le moindre commentaire sur l’interminable litanie des propos rabat-joie que L’Ecclésiaste donne à entendre dans la Bible. — (Jean Bessière, La Vie de l'esprit pour garde du corps, Editions Edilivre, 2017, page 102)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • \li.ta.ni\
  • France (Toulouse) : écouter « litanie »

Références[modifier le wikicode]