logette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1170-80) De loge avec le suffixe -ette.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
logette logettes
\lɔ.ʒɛt\

logette \lɔ.ʒɛt\ féminin

  1. Petite loge.
    • Oh ! chante-moi ta chanson de chaque soir dans ta logette de cendre et de suie, […]. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Popof n’est point en ce moment au fond de sa logette. La porte du fourgon de bagages étant ouverte, j’en conclus que notre chef de train est allé parler au mécanicien. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. VI, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Quittant ma tanière enfantine — une ancienne logette de portier à grosses poutres, carrelée, suspendue au-dessus de l’entrée cochère et commandée par la chambre à coucher de ma mère — je dormais, depuis un mois, dans ce lit que je n’avais osé convoiter — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, pages 24-25.)
    1. (En particulier) (Botanique) Chacune des petites cavités qui contiennent le pollen dans certaines anthères.
    2. (En particulier) (Agriculture) Petite loge prévue pour que des animaux (poules, vaches, notamment) puissent s’y installer.


Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]