loque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : loqué

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) Du moyen néerlandais locke (« boucle de cheveux »).
(Nom 2) Sens spécialisé du précédent[1].

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
loque loques
\lɔk\

loque \lɔk\ féminin

  1. Étoffe réduite en lambeaux par suite de l’usure.
    • De l’autre côté de la chaussée, le poste de police dont le drapeau pendait obliquement, comme une loque, mal éclairé par la lanterne, avait un air peu engageant. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Seul, Hornus avait encore confiance. Sa loque tricolore lui tenait lieu de tout, et tant qu’il la sentait là, il lui semblait que rien n’était perdu. — (Alphonse Daudet, Le porte-drapeau, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 97)
  2. (Par extension) (Horticulture) Bande de tissu utilisée pour palisser les arbres en espalier.
    • ... Dans les espaces replantés à l'identique, les pêchers poussent le longs des parois des murs, retenus par des loques clouées dans l'enduit .— (Juliette Démas Le passé horticole de Montreuil s'effrite – journal La Croix, 28 juillet 2017, page 22)
  3. (Belgique) Serpillière, chiffon.
    • En Belgique la loque à reloqueter est une serpillière, mais la loque à poussière est un chiffon.
  4. (Sens figuré) Personne incapable de réagir, sans énergie.
    • Maintenant, Yasmina n’était plus qu’une loque de chair abandonnée à la maladie et à la mort, sans résistance... — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • Il n’était plus qu’une loque humaine anéantie par la nausée. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 252 de l’édition de 1921)
    • L’Aït Méziane qui se morfond au salon n’a rien à voir avec le saltimbanque qui absorbait, à lui seul, tous les feux de la rampe. Loque pitoyable aussi décontenancée que son ombre, il a la nuit sur sa figure. — (Yasmina Khadra, Morituri, éditions Baleine, 1997, page 32)
  5. (Botanique) Douce-amère.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
loque loques
\lɔk\

loque \lɔk\ féminin

  1. (Apiculture) Maladie des ruches qui détruit les abeilles.
    • Il n'y a guère de teigne par ici, mais méfie-toi de la loque. — (H. Bazin, Huile sur feu,1954)
    • Paenibacillus larvae est une espèce de bactéries responsable d’une maladie connue sous le nom de loque américaine […], qui touche spécifiquement le couvain […] de la colonie d’abeilles. — (Paenibacillus larvae sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe loquer
Indicatif Présent je me loque
il/elle/on se loque
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je me loque
qu’il/elle/on se loque
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
loque-toi

loque \lɔk\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de loquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de loquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de loquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de loquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de loquer.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

loque \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de louche.

Références[modifier le wikicode]

Portugais[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe locar
Subjonctif Présent que eu loque
que você/ele/ela loque
Imparfait
Futur
Impératif Présent
(3e personne du singulier)
loque

loque \ˈlɔ.kɨ\ (Lisbonne) \ˈlɔ.ki\ (São Paulo)

  1. Première personne du singulier du présent du subjonctif de locar.
  2. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de locar.
  3. Troisième personne du singulier de l’impératif de locar.