louve-garelle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De louve et de garou féminisé par le suffixe -elle. Le mot semble avoir été créé par Jean Anglade en 1984 dans Mes montagnes brûlées.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
louve-garelle louves-garelles
\luv.ɡa.ʁɛl\

louve-garelle féminin

  1. (Néologisme) Féminin de loup-garou.
    • En hiver, ma Grande racontait des histoires épouvantables de fantômes, de louves-garelles, de chasses-rigaudes, de briganderies, qui me donnaient un sommeil empli de cauchemards. — (Jean Anglade, Mes montagnes brûlées, Volume 6 de Terres d’enfance, 1984, A.C.E.)
    • On y croise des créatures mythiques, burlesques ou tragiques : la terrible Bête du Gévaudan ; une princesse devenue louve-garelle après la trahison de son mari. — (Jean Anglade, Le Pape Ami du Diable et autres histoires mystérieuses, 2000, Broché)

Synonymes[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]