luzernière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De luzerne, avec le suffixe -ière

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
luzernière luzernières
\ly.zɛʁ.njɛʁ\

luzernière \ly.zɛʁ.njɛʁ\ féminin

  1. Terre semée en luzerne ; champ de luzerne.
    • D’autres, en petit nombre, pour quartiers d’hiver adoptent nos plaines, où la neige est très rare, où mille petites graines sont à découvert sur le sol, même au cœur de la rude saison. Telle est l’Alouette, qui exploite les champs de blé et les friches ; telle est la Farlouse qui préfère les luzernières et les prairies. — (Jean-Henri Fabre, Sur le Ventoux. L'Ammophile hérissée. Extrait des Souvenirs entomologiques. Première série, Delagrave, Paris, 1879. Éditions du Mercure de France, 1997, p. 36.)
    • Quant aux prairies artificielles, tréflières et luzernières, elles ne représentent que des groupements assez peu individualisés ; […]. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 89)
    • Quelques luzernières; le Sainfoin jette de-ci de-là, au printemps, une note gaie dans la monotonie des verts. — (Josias Braun-Blanquet & J. Susplugas, Reconnaissance phytogéographique dans les Corbières, Station internationale de Géobotanique Méditerranéenne et Alpine, Montpellier, communication n°61, 1937)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]