lycanthropie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1564) Du grec ancien λυκανθρωπία, de même sens[1].
Synchroniquement, dérivé de lycanthrope avec le suffixe -ie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lycanthropie lycanthropies
\li.kɑ̃t.ʁɔ.pi\

lycanthropie \li.kɑ̃t.ʁɔ.pi\ féminin

  1. (Nosologie) (Mythologie) Maladie mentale de ceux qui autrefois se croyaient métamorphosés en loups.
    • Les raisonneurs les plus incrédules ne voulaient pas admettre une véritable métamorphose, opérée à l’aide ou sans l’aide de la peau enchantée d’un loup, qui, dans certains cas, était supposée coopérer à la transformation, et soutenaient que la lycanthropie n’était qu’une espèce de fatale maladie, une situation d’esprit mélancolique, auxquelles se joignaient des accès de folie, pendant lesquels le malade s’imaginait avoir commis les ravages dont il était accusé. — (Walter Scott, De la démonologie et de la sorcellerie, dans les Œuvres de Walter Scott, traduit par Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret, Paris : Furne, Charles Gosselin, Perrotin, 1836, vol.25, p.371)
  2. (Par extension) Maladie mentale de ceux qui se croyaient métamorphosés en un autre animal[1].
  3. (Vieilli) Maladie mentale dans laquelle on voyait au Moyen Âge une force maléfique ou diabolique[1].

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. a b et c « lycanthropie », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage