lyonnaiserie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De lyonnais, avec le suffixe -erie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lyonnaiserie lyonnaiseries
\ljɔ.nɛz.ʁi\

lyonnaiserie \ljɔ.nɛz.ʁi\ féminin

  1. Ce qui caractérise la typicité de Lyon.
    • Il évince volontairement toutes les pièces non lyonnaises (sans donner les critères de la « lyonnaiserie ») et tous les textes injouables dans un salon pour des raisons techniques. — (Paul Fournel, Guignol - Les Mourguet, page 82, 1995, Éditions du Seuil)
  2. Mot ou tournure propre au parler lyonnais.
    • Il n’est pas sans intérêt de relever que le vocabulaire de Claude-Joseph Bonnet jeune est parsemé de termes et expressions où s’entremêlent l’archaïsme et la lyonnaiserie. — (Henri Pansu, Claude-Joseph Bonnet : Les assises de la renommée du Bugey à Lyon, page 105, 2003)
  3. (Cuisine) Mets ou préparation typique de la région lyonnaise.
    • Elle mange peu, because son métier, mais uniquement des lyonnaiseries. — (Frédéric Dard, Y a-t-il un Français dans la salle ?, Fleuve noir, Paris, 1979)
    • A commencer par une cuisine qui ne cherche pas à revisiter les lyonnaiseries pour leur donner un goût de modernité, mais qui préserve les classiques, tout en s’autorisant toutes les fantaisies selon l’humeur du jour pour proposer, pourquoi pas, un délicieux presa de porc à l’orange ! — (Lyon 2012, page 152, Collectif, 2011, Petit Futé)

Traductions[modifier le wikicode]