médiation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : mediation

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XXe siècle) Du latin mediatio (« entremise »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
médiation médiations
\me.dja.sjɔ̃\

médiation \me.dja.sjɔ̃\ féminin

  1. (Philosophie) Moyen indirect par lequel on fait connaître un message ou une intention.
    • Mais Dieu se fait connaître à travers des médiations sensibles comme la pratique de l'hospitalité, qui est l'exercice même de l'amour. — (Bruno Chenu, Disciples d'Emmaüs, Bayard, Paris, 2003, p. 96)
  2. Entremise pour mettre d’accord deux personnes, deux partis.
    • Cet accommodement a été fait par la médiation de tel homme d’État.
    • On s’est servi de sa médiation.
    • Il a offert, on a accepté, on a refusé sa médiation.
    • « Médiation armée » s’est dit de l’Acte de médiation dans lequel la puissance qui s’entremet entre les belligérants menace de faire la guerre à celle des deux parties qui n’acceptera pas ses propositions.
  3. (Droit) Recherche de conciliation entre deux parties avant une action en justice.
    • Tout médiateur de la consommation met en place un site Internet consacré à la médiation et fournissant un accès direct aux informations relatives au processus de médiation. Ce site permet aux consommateurs de déposer en ligne une demande de médiation accompagnée des documents justificatifs. — (Code de la consommation, article L. 154-1).
  4. Communication entre une institution culturelle, un artiste, et le public.
    • Notre société s’est dotée d’un service de médiation culturelle exclusivement dédié à la valorisation et à la diffusion du patrimoine archéologique. — (Archéopole, Linselles, sur archeopole.fr, consulté le 10 août 2017).

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]