ménagère

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ménagère ménagères
\me.na.ʒɛʁ\

ménagère \me.na.ʒɛʁ\ féminin (pour un homme, on dit : ménager)

  1. Service de couverts de table dans un coffret.
    • Une ménagère en argent, en inox.
  2. (Rare) Pièce de vaisselle sur laquelle se range la salière, la poivrière, l'huilier et le vinaigrier.
  3. Nécessaire de couture.
    • — Nous allons nous séparer, dit-elle ; je voudrais te laisser un souvenir, prends cela ; c’est une ménagère ; tu trouveras là dedans du fil, des aiguilles, et aussi mes ciseaux, que mon parrain m’a donnés ; en chemin, tu auras besoin de tout cela, car je ne serai pas là pour te remettre une pièce ou te coudre un bouton. En te servant de mes ciseaux, tu penseras à nous. — (Hector Malot, Sans famille, 1878)
  4. Femme qui administre avec économie.
  5. La femme qui, dans un couple, s’occupe du ménage.
    • C’était elle qui assumait dans la maison les travaux de l’homme que sa vieillesse lui eût rendus difficiles. Combien de ménagères auraient, d’elles-mêmes, pris cette initiative généreuse ! — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Quelle cuisine pouvait-on faire sans carottes ni poireaux ? Comment une ménagère pouvait-elle s’intéresser à la vie quand manquait l’essentiel ? — (René Barjavel, Le diable l’emporte, 1948, page 257)
    • – Et vos parents étaient ?…
      – Mon père mécanicien. Ma mère sans profession… « Ménagère », comme inscrivit mon père sur mon bulletin de naissance. Ce qui irrita ma mère, fort coquette.
      — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 58)
    • Dans le village des Andrieux (Hautes-Alpes), les ménagères vont le premier de l’an à la fontaine, d’aussi bonne heure que possible. — (Brigitte Caulier, L’Eau et le sacré : les cultes thérapeutiques autour des fontaines en France, du Moyen Âge à nos jours, Québec : Presses de l’Université Laval & Paris: Beauchesne, 1990, page 78)
    • Ahurissant : on la juge pour la complicité dans des crimes abominables, et Monique Olivier se dépeint en ménagère effacée, régalant son tyran de mari de cacasse à cul nu et de tarte au sucre. — (Stéphane Durand-Souffland, Frissons d’assises: L’instant où le procès bascule, Denoël, 2012)
  6. (Familier) Femme légitime ; épouse.
    • Jean avait fait l’acquêt d’un joli coin de terre
      Qui pouvait le nourrir avec sa ménagère.
      — (Philippe-Amédée Blacher, Fables - La Ganelonide - Poésies diverses, Poésies diverses, Épigrammes, Qui trop embrasse mal étreint ; Imprimerie d’Eugène l’Enfant, Condé-sur-Noireau, 1869, page 214)
  7. (Argot) Bonne à tout faire s’occupant du ménage du colonial et qui fait souvent fonction de concubine.
    • La première ménagère de Ferdinand, celle qui était maintenant mariée et qui avait des enfants, s’appelait Maligbanga. — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, chapitre IV, Gallimard, 1937)
    • Une négresse se suspend à son bras ; c’est sa ménagère sans doute. — (André Gide, Souvenirs et voyages, Gallimard, Pléiade, 2001, page 352)
  8. (Vieilli) Servante qui a soin du ménage de quelqu’un.
    • D’autre part, les renseignements recueillis sur la ménagère établissaient qu’elle radotait assez souvent et n’était pas capable, pour peu qu’on insistât, d’affirmer deux fois les mêmes choses. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Il a chez lui une ménagère dont il est fort content.
  9. (Zoologie) Une espèce d’insecte lépidoptère (papillon) de jour de la famille des arctidés (Arctiidae) : Dysauxes punctata.
  10. (Lorraine) (Désuet) Binet.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

ménagère \me.na.ʒɛʁ\

  1. Féminin singulier de ménager.

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Jean-François Michel, Dictionnaire des expressions vicieuses usitées dans un grand nombre de départemens et dans la ci-devant Province de Lorraine, Nancy, 1807.