ménagerie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : menagerie

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1530) Mot dérivé de ménager avec le suffixe -ie. Apparait avec le sens de « administration d'une maison et surtout d'une ferme » puis « lieu qui renferme tout ce qui appartient à la vie d'une ferme » ; (1664) prend le sens moderne de « endroit où sont rassemblés des animaux rares ou étrangers ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ménagerie ménageries
\me.naʒ.ʁi\

ménagerie \me.naʒ.ʁi\ féminin

  1. (Zoologie) Endroitsont réunis, en vue de l’étude de la zoologie, les principales espèces d’animaux.
    • …le singe, le tigre, le lion éloignés de leur patrie et enfermés dans nos ménageries ne tardent pas à tomber dans un état de décrépitude complet et sont presque toujours enlevés par la phthisie. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Il y a ainsi, pour les boutiquiers et les concierges, comme pour le chasseur dans la campagne, des signes précis de l'heure et du temps qu'il fera dans les promeneurs de ce quartier, où résonnent parfois les appels sauvages poussés par quelque bête de la ménagerie voisine : un ara qui crie, un éléphant qui barrit, un aigle qui trompette, un tigre qui miaule. — (Paul Bourget, Chapitre I : Un Philosophe moderne, dans Le Disciple, Alphonse Lemerre éditeur, Paris, 1889, p. 3-4)
    • La ménagerie se développe sur un autre terrain : les jardins zoologiques des grandes villes, aujourd'hui aménagés en parcs où les bêtes sont présentées en liberté relative. — (Gustave Fréjaville, « Le cirque-ménagerie », dans Encyclopédie française, Tome XVI : Arts et littératures dans la société contemporaine, Paris, 1935, p. 16.76-16)
    • Le Jardin des Plantes proprement dit comporte une orangerie, des serres tropicales, un jardin d'hiver, un jardin alpin. Lui sont annexés des galeries de zoologie, botanique, géologie, minéralogie, paléontologie, une ménagerie et un vivarium. — (Encyclopédie pratique de l'éducation en France, Institut Pédagogique National (I.P.N.) et Société d'Edition de Dictionnaires et Encyclopédies (S.E.D.E.), Paris, 1960, p. 247)
    • Geoffroy Saint-Hilaire, qui cumulait avec son poste de savant celui de directeur de la Ménagerie, prescrit à tout son personnel d'éviter dorénavant le terme de ménagerie, et de lui préférer celui de jardin zoologique. — (Stéphane Audeguy, Histoire du lion Personne, Éditions du Seuil, collection Fiction & Cie, Paris, Août 2016, Chapitre 32, p. 204-205)
  2. (Cirque) (Plus courant) Collection ambulante d’animaux généralement sauvages que l’on mène de ville en ville, de foire en foire.
    • Le maître du cirque de la barrière du Combat profitait des vacances de Pâques pour envoyer ses ours et ses dogues donner quelques représentations à Meaux. Toute cette ménagerie voyageait à pied. — (Victor Hugo, Lettre Vingtième : De Lorch à Binden, dans Oeuvres complètes : Le Rhin, Tome II, Henri-Louis Delloye éditeur, Paris, 1842, p. 70)
    • On eût dit les ébats d'une ménagerie, quand, après la sortie du dompteur qui les tenait couchés sous sa cravache, les fauves gambadent dans la cage et mordent les barreaux. — (Eugène-Melchior de Vogüé, Les Morts qui parlent, Première Partie, Revue des Deux Mondes, Tome 151, 1er février 1899, p. 489)
    • Un noble vieillard, avec des gestes de dompteur, déchaînait un acte de Wagner : la malheureuse bête – l'acte – ressemblait à ces lions de ménagerie, ahuris d'affronter les feux de la rampe, et qu'il faut cravacher pour les faire ressouvenir qu'ils sont pourtant des lions. — (Romain Rolland, Jean-Christophe à Paris : La Foire sur la Place, Librairie Paul Ollendorff, Paris, 1908, p. 67)
    • Le public attendait de nous, en plus du spectacle de piste, avec de nombreux groupes de dressage, une ménagerie nombreuse. — (Lorenz Hagenbeck, Ces bêtes que j'aimais tant : L'Arche de Noé du XXe siècle, Presses de la Cité, Paris, 1956 - Presses Pocket, Paris, 1962, p. 239)
    • (Par apposition)Il y avait quarante chevaux dans les écuries, sept éléphants sous une tente spéciale et les roulottes-cages de deux groupes de fauves –tigres et lions– abritées sous la tente ménagerie. — (Guy des Cars, Le Château du clown , éd. Plon, 1977)
  3. (Par analogie) Collection de jouets d’enfants qui reproduisent en réduction les principales espèces d’animaux.
    • Le petit garçon, à ses pieds, jouait avec une ménagerie de bois. — (Flaubert, Éduc. sent., t. 1, 1869, p. 171)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]


Voir aussi[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]