méprisamment

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de méprisant, avec le suffixe -ment.

Adverbe [modifier le wikicode]

méprisamment

  1. D’un ton méprisant, d’une manière méprisante.
    • « Il y en a, voyez-vous, qui ne meurent pas. Ils… »
      Elle allongea méprisamment ses lèvres minces.
      « Ils s’oublient… Il faut chaque jour songer à la mort comme à l’heure la plus grave que Dieu ait faite.
      — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 197)
    • Elle se disait féministe, suivait des cours de droit, parlait méprisamment de ces plaisirs faciles que recherchaient, dans des amours vénales, ses compagnons d'études. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort" , 1940)

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]