mérinos

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : merinos

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l’espagnol merino, d’origine obscure. Devic le croit tiré de l’arabe بنو مرين, Béni Mérin[1] : Mérinides, ethnique de la dynastie marocaine des Benî-Merîn, issue d’une tribu de Berbères nomades, éleveurs de moutons. Par ailleurs, Littré cite un renseignement allant dans le sens de cette étymologie : « Les traces du mérinos se rencontrent dans maintes tribus [de l’Algérie], et il n’est pas improbable que ce soit des environs de Tlemcen, où existe encore la tribu des Beni-Merin, que soit partie la fameuse race des mérinos qui, après avoir fait la fortune de l’agriculture espagnole, a fait celle des régions les plus sèches de la France et de l’Allemagne » — (Tisserand, Rapport au maréchal Vaillant, Monit. univ. 8 avril 1868, p. 494, 1re col.)[2]

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
mérinos
\me.ʁi.nɔs\

mérinos \me.ʁi.nɔs\ masculin

Un bélier (Ovis aries) de race mérinos.
  1. (Zoologie) Une des races de moutons d’origine nord-africaine puis espagnole dont la toison est épaisse et dont la laine est très fine.
    • […], les moutons sont l’objet de toute la sollicitude des cultivateurs, et l’on y voit de grands troupeaux de mérinos, remarquables par leur bonne conformation et l’abondance et la finesse de leurs toisons qui sont livrées aux fabriques de Reims et de Rethel. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, p. 103)
    • (Par apposition)Nous reconnaissons que d’une laine mérinos à une laine commune, le toucher diffère sensiblement. — (D. de Prat, Nouveau Manuel complet de filature; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. (Par extension) Textile naturel. Laine fine, ondulée et longue issue de la tonte des moutons de race mérinos.
    • Liane s’était contentée d’un simple peignoir de mérinos grisâtre avec devantiau (tablier) noir, fichu à grands ramages, et ce gracieux petit bonnet rond qui s’appelle une canipette. — (Charles Delys, Liane, en feuilleton dans Le Journal de Tournon, 1re année, no 42, du dimanche 28 octobre 1877, p. 1)
    • Certainement mon paletot de lasting vert et mon pantalon en mérinos écossais sont très-jolis ; mais c’est trop printanier, et bon pour habiter sous l’équateur — (Henry Murger, Scènes de la vie de bohème, 1848)
    • Cela partait de haut, des pièces de lainage et de draperie, mérinos, cheviottes, molletons, tombaient de l’entresol. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • mérinos sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  • Louis Marcel Devic, Dictionnaire étymologique des mots français d’origine orientale, Impr. nationale, 1876, p. 158
  • Emile Littré, Dictionnaire en ligne, mérinos