météore

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : meteore

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin meteorum, emprunté au grec ancien μετέωρος, meteôros (« élevé, dans les airs ») → voir méta- et aérien.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
météore météores
\me.te.ɔʁ\

météore \me.te.ɔʁ\ masculin

  1. Phénomène atmosphérique.
    • Le tonnerre, les éclairs, la pluie, la neige, la grêle sont des météores.
    • L’arc-en-ciel est un météore.
    • Météore aérien, aqueux, lumineux, igné, enflammé.
    • Ce n’était qu’un orage qui avait passé avec cette rapidité spéciale aux météores électriques. " (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  2. Corps solide qui se consume en traversant l'atmosphère, météorite.
    • [Mayer] explique l'incandescence des météores par une perte d'énergie cinétique dans l'atmosphère. (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961)
  3. (En particulier) Traînée lumineuse produite par l’entrée dans l’atmosphère d’une météorite.
    • Aussi son règne fut-il comme le cours d’un météore rapide et étincelant qui parcourt le ciel, répandant autour de lui une lumière éblouissante, mais inutile, que remplace aussitôt une obscurité profonde. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  4. (Figuré) Personne qui a une renommée éclatante, mais passagère ; chose qui fait une impression vive, mais peu durable.
    • Ce conquérant fut un météore qui épouvanta le monde.
    • Thom ne fut-il qu'un météore polaire, qui déchira la toile du ciel canadien pour vomir son fiel contre les Canadiens français et les Métis, puis repartir, le mal fait, vers son Écosse natale? (Marc Chevrier, « La rançon de Brennus », in Argument, vol. 19, n° 2, printemps-été 2017, p. 125)
Note[modifier]
Il est conseillé de préférer météorite au sens de « corps solide, bolide, fragment retrouvé à terre[1]. »

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. « météore », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage