métro, boulot, dodo

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1968) Composé de métro, boulot et dodo
Note : Expression inventée en 1968 par Pierre Béarn à partir d'un vers qu'il a écrit en 1951 et censée représenter le rythme quotidien des Parisiens[1].

Locution-phrase [modifier le wikicode]

métro, boulot, dodo \me.tʁo.bu.lo.do.do\

  1. (Par métonymie) Slogan qui désigne le quotidien des Parisiens et qui insiste sur son caractère routinier.
    • Les conducteurs parisiens sont habitués à ce genre de situation. Les bouchons le matin pour aller au boulot et le soir pour rentrer chez eux sont leur lot quotidien. « Métro, boulot, dodo » disait un slogan ! — (Hervé Croenne, L’avènement du phénix, Éditions les Nouveaux Auteurs, 2011)
  2. (Par extension) Désigne le quotidien des citadins en général.
    • Le rejet du « métro, boulot, dodo » montre clairement l'aspiration à l'émancipation de nos contemporains que l'adaptation au travail inquiète. — (Joseph Torrente, Le psychiatre et le travailleur, 2004)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. — (Métro-boulot-dodo.... dans L’Histoire en citations, le 19 mai 2016 → lire en ligne)