métropole

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Metropole, metropole

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin metropolis emprunté au grec μητρόπολις, mêtrópolis (« cité mère »), composé de μήτηρ, mếtêr (« mère ») et de πόλις, pólis (« cité »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
métropole métropoles
\me.tʁɔ.pɔl\

métropole féminin

  1. (Grèce antique) Ville ayant fondé, au-delà des mers, une ou plusieurs autres colonies.
    • Phocée est la métropole qui fut à l’origine de la fondation de Marseille.
  2. (Rome antique) Capitale administrative d’une province de l'Empire.
    • Ils privèrent la ville [Antioche] du titre de métropole de la Syrie et de l'Orient et le donnèrent à Laodicée, (Esprit Fléchier, Histoire de Théodose, III, 80, 1679)
  3. (Religion) Capitale d'une province ecclésiastique, où se trouve le siège archiépiscopal.
    • Bourges, Bordeaux et Toulouse sont des métropoles anciennes.
    • Les métropoles civiles ont été les métropoles ecclésiastiques, excepté en Afrique, où l'évêque le plus ancien de chaque province en devenait le métropolitain, (César Chesneau Dumarsais, Libertés de l'Église gallicane, 2e part., max. 14, 1758)
  4. Partie de l’État où se situe la capitale, par opposition à ses colonies et territoires d’outre-mer.
    • Les rapports d’une colonie avec la métropole, des territoires d’Outre-mer avec la métropole.
  5. Principale ville d'une région, d’un État ou d’un pays. Ville haut placée dans la hiérarchie urbaine d’un État ou du monde.
    • La guerre civile est devenue bien difficile depuis la découverte des nouvelles armes à feu et depuis le percement des voies rectilignes dans les métropoles. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.II, La décadence bourgeoise et la violence, 1908)
    • Beaucoup de mes interlocuteurs me signalent encore […] la conception qu’on a du suffrage universel en ces contrées, où l’homme politique doit accepter d’être, dans la métropole, le protecteur, le soutien, le truchement de ses mandants. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • En France, Lyon, Marseille et Lille sont des métropoles d’équilibre.
    • L’espace urbain de Lemieux se divise essentiellement en deux villes, la Vieille Capitale, Québec, et la métropole, Montréal, qui représentent les deux polarités majeures de la culture québécoise. (Gaëtan Brulotte, L’Univers de Jean Paul Lemieux, Fidès, 1996)
  6. En France, depuis 2014, établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre, structure administrative regroupant plus de 400 000 habitants.
    • À Saint-Étienne, la métropole a par exemple investi plus de 70 millions d’euros, en partenariat avec la ville, pour l’accueil du tournoi, dont 65,1 millions uniquement pour la rénovation du stade Geoffroy-Guichard. Malgré les aides de l’État, de la Région, du Département et de la Ville, les travaux ont pesé significativement sur les finances de la métropole stéphanoise. (Rénovation des stades : la belle occasion ratée, Vosges Matin, 29 septembre 2017)

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus métropole figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : administration.

Traductions[modifier]

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
métropole métropoles
\me.tʁɔ.pɔl\

métropole masculin et féminin identiques

  1. (Par apposition) Métropolitain, archiépiscopal.
    • Église métropole.

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]