métropole

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Metropole, metropole

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin metropolis emprunté au grec μητρόπολις, mêtrópolis (« cité mère »), composé de μήτηρ, mếtêr (« mère ») et de πόλις, pólis (« cité »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
métropole métropoles
\me.tʁɔ.pɔl\

métropole féminin

  1. (Grèce antique) Ville ayant fondé, au-delà des mers, une ou plusieurs autres colonies.
    • Phocée est la métropole qui fut à l’origine de la fondation de Marseille.
  2. (Rome antique) Capitale administrative d’une province de l'Empire.
    • Ils privèrent la ville [Antioche] du titre de métropole de la Syrie et de l'Orient et le donnèrent à Laodicée, — (Esprit Fléchier, Histoire de Théodose, III, 80, 1679)
  3. (Religion) Capitale d'une province ecclésiastique, où se trouve le siège archiépiscopal.
    • Bourges, Bordeaux et Toulouse sont des métropoles anciennes.
    • Les métropoles civiles ont été les métropoles ecclésiastiques, excepté en Afrique, où l'évêque le plus ancien de chaque province en devenait le métropolitain, — (César Chesneau Dumarsais, Libertés de l'Église gallicane, 2e part., max. 14, 1758)
  4. Partie de l’État où se situe la capitale, par opposition à ses colonies et territoires d’outre-mer.
    • Les rapports d’une colonie avec la métropole, des territoires d’Outre-mer avec la métropole.
  5. Principale ville d'une région, d’un État ou d’un pays. Ville haut placée dans la hiérarchie urbaine d’un État ou du monde.
    • La guerre civile est devenue bien difficile depuis la découverte des nouvelles armes à feu et depuis le percement des voies rectilignes dans les métropoles. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.II, La décadence bourgeoise et la violence, 1908)
    • Beaucoup de mes interlocuteurs me signalent encore […] la conception qu’on a du suffrage universel en ces contrées, où l’homme politique doit accepter d’être, dans la métropole, le protecteur, le soutien, le truchement de ses mandants. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • En France, Lyon, Marseille et Lille sont des métropoles d’équilibre.
    • L’espace urbain de Lemieux se divise essentiellement en deux villes, la Vieille Capitale, Québec, et la métropole, Montréal, qui représentent les deux polarités majeures de la culture québécoise. — (Gaëtan Brulotte, L’Univers de Jean Paul Lemieux, Fidès, 1996)
  6. En France, depuis 2014, établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre, structure administrative regroupant plus de 400 000 habitants.
    • À Saint-Étienne, la métropole a par exemple investi plus de 70 millions d’euros, en partenariat avec la ville, pour l’accueil du tournoi, dont 65,1 millions uniquement pour la rénovation du stade Geoffroy-Guichard. Malgré les aides de l’État, de la Région, du Département et de la Ville, les travaux ont pesé significativement sur les finances de la métropole stéphanoise. — (Rénovation des stades : la belle occasion ratée, Vosges Matin, 29 septembre 2017)

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus métropole figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : administration.

Traductions[modifier]

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
métropole métropoles
\me.tʁɔ.pɔl\

métropole masculin et féminin identiques

  1. (Par apposition) Métropolitain, archiépiscopal.
    • Église métropole.

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]