mêmeté

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Le mot est proposé par Voltaire en lieu et place du mot identité, mais l'usage de ce terme n'a pu vraiment s’établir (il eut même un changement de sens) jusqu'à ce qu'il soit repris et précisé par Paul Ricœur[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mêmeté mêmetés
\mɛ.mə.te\

mêmeté \mɛ.mə.te\ féminin

  1. (Philosophie) Individualité dans ce qu'elle a de fixe ou d'immuable.
    • Vous n'êtes le même que par le sentiment continu de ce que vous avez été et de ce que vous êtes; vous n'avez le sentiment de votre être passé que par la mémoire: ce n'est donc que la mémoire qui établit l'identité, la mêmeté de votre personne. — (Voltaire, Dictionnaire philosophique, article : Identité, 1764, Paris : Armand-Aubrée, 1829, vol.4, p.415)
    • Ricœur distingue en effet, au cours de sa démonstration, la mêmeté de l'ipséité. La mêmeté évoque le caractère du sujet dans ce qu'il a d’immuable, à la manière de ses empreintes digitales, alors que l'ipséité renvoie à la temporalité, à la promesse, […]. — (François Dosse, L'importance de l’œuvre de Paul Ricœur, dans le Bulletin de la Société de l'Histoire du Protestantisme Français, vol.152, octobre-novembre-décembre 2006, p.663)
  2. (Rhétorique) Similitude.
    • Car la plénitude de la paix parfaite pénètre tous les êtres par la très-simple et pure présence de sa vertu unificatrice, les unissant tous, […] octroyant sa jouissance aux infinies limites de l'univers, — et effectuant des alliances entre les diversités dans les unités, les mêmetés, les unions, les agrégations, pendant que la paix divine demeure indivisible, montre tout en un, se répand sur tout, et ne sort pas de sa mêmeté. — (Œuvres de Saint Denys l'Aréopagite, traduites du grec en français par l'abbé J. Dulac, Paris : Martin-Beaupré frères, 1865, chap.11, §.3, page 289)
    • Parmi les nations, le juif fut l'autre des mêmes : l'autre ramené au rang du « tout autre » par ces mêmes : pour le plus grand triomphe des « mêmetés » satisfaites d'elles-mêmes — bornées en leurs frontières comme en leurs préjugés. — (Le Scarabée international, 1982, n°1, page 58)
    • La ré(pro)duction, à ses divers niveaux au-dessus du moléculaire, sera toujours une façon de dépasser cette propriété de la matière par un autre bout, permettant d'établir, entre des hétérogénéités (non identiques) impénétrables, des mêmetés d'un niveau de scène plus complexe (d'espèce biologique, d'us et coutumes, de langue) : c'est la trace derridienne, l'énigmatique itérabilité de la différence comme le même dans le non identique. — (Fernando Belo, Le jeu des sciences avec Heidegger et Derrida: La phénoménologie reformulée, en vérité, Harmattan (collection Ouverture philosophique), 2007, page 332)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Paul Ricœur, Soi-même comme un autre, Seuil, Paris, 1990, p. 168