mûrier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : murier

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de mûre avec le suffixe -ier.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mûrier mûriers
\my.ʁje\
Un mûrier blanc, mûres et ver à soie.

mûrier \my.ʁje\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. (Botanique) Genre de la famille des Moraceae, arbres ou arbustes à feuilles caduques alternes, aux fleurs en chatons et dont les fruits composés sont des mûres.
    • Le mûrier croît pour nourrir l’insecte sur un tiers de l’hémisphère. — (Alphonse de Lamartine, Jacquard)
    • C’est un de ces petits châteaux […] mignons, pimpants qui se mirent dans les eaux du fleuve avec leurs bouquets de mûriers, leurs vignes, leurs chemins creux, […] — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Le premier mûrier fut apporté d’Italie par un Guy-Pape qui le fit planter a Allan (Drôme), dont il était seigneur. La terre d’Allan ayant ensuite passé aux La Tour-du-Pin, un membre de cette famille l'entoura d'un mur pour le protéger et défendit qu'on en cueillit la feuille. — (Adolphe Rochas, Biographie du Dauphiné : contenant l'histoire de tous les hommes remarquables de cette province dans les lettres, les sciences, les arts, etc. et le catalogue complet de leurs ouvrages avec la description de leurs portraits, tome 2, Paris : chez Charavay, 1860, note 2 p.11)
    • L’élevage des vers à soie « ne paie plus ». Voilà pourquoi, aujourd’hui, dans le Gard, on arrache les mûriers : on les remplace imprudemment par des vignes […] — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Les vers à soie ne peuvent être saisis pendant leur travail. Il en est de même des feuilles du mûrier qui leur sont nécessaires. — (Article L211-10 du Code rural, France, version 2008)
  2. (Par extension) Arbuste qui donne des fruits similaires.
  3. (Ornithologie) Mérier-blanc, oiseau qui mange des mûres.

Notes[modifier le wikicode]

  • On peut écrire Mûrier, avec une majuscule, pour donner un caractère générique au mot.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]