maître des horloges

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : maitre des horloges

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

On distinguera le sens propre ancien (première définition) du sens très récent (seconde définition) qui est un sens figuré employé le plus souvent en politique. Dans la locution ancienne, maître signifie « personne qui domine un art ». Dans l’acception figurée, le mot maître peut, suivant le contexte, être pris dans un sens tout à fait respectable de « personne qui exerce son autorité », mais la locution peut aussi être employée par dérision.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
maître des horloges maîtres des horloges
\mɛtʁ de(z)‿ɔʁ.lɔʒ\

maître des horloges \mɛtʁ de(z)‿ɔʁ.lɔʒ\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Fabricant d’horloges et d’appareils à mesurer le temps.
    • Cette première horloge fut trouvée petite et insuffisante ; les consuls décidèrent d'en commander une plus grande à un maître des horloges demeurant à Avignon, et réputé un des meilleurs maîtres en cet art. — (Mémoires de la Société archéologique de Montpellier, 1850)
    • En 1372, le 11 octobre, le Consistoire alloue à « Maître Bertin de Pierre, ferronnier et maître des horloges » les quinze florins d’or qui lui avaient été fixés comme salaire. — (Revue des sociétés savantes de Haute-Normandie, 1959)
  2. (Figuré) Personne ou entité qui organise suivant un ordre, un calendrier, bien déterminé. (Genre masculin (pour une femme on dit : maîtresse des horloges))
    • Le rôle de l’homme politique, maître des horloges, c’est d’éclairer l’horizon, de distinguer l’important de l’urgent, de rappeler les valeurs, de montrer le cap, et de tenir bon. — (Bernard Attali, Si nous voulions, 2014)
    • Ils étaient les maîtres des horloges, ils vont désormais être les jouets de pendules affolées. Les ministres de la zone euro ont, eux, commis l’erreur symétrique. Ils ont tenté de soumettre l’économie au calendrier dont ils avaient décidé. — (Jean Pisani-Ferry, ‎Selma Mahfouz, A qui la faute ?, 2016)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]