machisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De macho avec le suffixe -isme.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
machisme machismes
\ma.tʃism\

machisme \ma.tʃism\ masculin

  1. Culte de la virilité comprise comme une supériorité de l’homme sur la femme. Masculinité affichée, virilité revendiquée.
    • Dans de nombreuses cultures, de l’Espagne à la Corée en passant par la Corse et certains pays musulmans, le machisme est admis et même bien vu.
    • La tragédie du machisme est que l’homme n’est jamais assez masculin. (Germaine Greer)
    • Le machisme représente le culte de la masculinité, prescrivant un comportement agressif pour faire sentir sa supériorité dans les rapports d’homme à homme et de l’arrogance et de l’agressivité sexuelle dans les rapports d’homme à femme. (Cahiers internationaux de sociologie, Presses universitaires de France, 1986)  Référence nécessaire
    • Le machisme se réfère à une idéologie fondée sur l’idée que l’homme domine la femme et qu’à ce titre il a droit à des privilèges de maître. (France Joyal, Tango, corps à corps culturel : danser en tandem pour mieux vivre, 2009)
    • Alors que les médias japonais débattent de la possibilité pour une femme de devenir impératrice en l'absence d'un descendant mâle, les propos machistes d'un ministre et d'un fonctionnaire donnent à penser que la parité au plus haut niveau de l'Etat nippon est loin d'être acquise dans un pays qui s'enorgueillit de compter parmi les plus avancés de la planète. Le machisme de ces messieurs se double de dédain politique à l'égard de certains de leurs concitoyens : les habitants d'Okinawa, archipel à l'extrémité sud du Japon. (Philippe Pons, Machisme et dédain sont rois chez les démocrates nippons, Le Monde, 13.12.2011)

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]