macreuse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1642) « sorte de canard sauvage » ; (1893) « pièce de viande ».
Altération, par substitution de suffixe, du normand macrolle (« foulque noire »), macroule (« diable de mer »). Macrolle est probablement emprunté soit du frison markol (« poule d’eau »), soit du néerlandais meerkol, variante de meerkot (de la même famille que l'anglais coot).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
macreuse macreuses
\ma.kʁøz\
Macreuse brune mâle.
La macreuse brune mâle.
La macreuse noire mâle.
Découpe du bœuf : n° 15 et 16 = macreuse (2).

macreuse \ma.kʁøz\ féminin

  1. Sorte de canard sauvage.
    • On n’entend que des cris d’oiseaux de mer, goélands et macreuses, qui s’abandonnent aux caprices du vent. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, chapitre IV, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • La macreuse, déjà fort intéressante par ses mœurs, l’est encore par les fables singulières dont elle a été le sujet. — (Société d’Études Scientifiques de l’Aude, Carcassonne, Bulletin: Volumes 15 à 16, 1904)
  2. Pièce de viande maigre constituant la partie principale des muscles de l’épaule du bœuf et utilisée pour le pot-au-feu.
    • La duchesse de Southminster, organisatrice de la matinée, s’agitait dans son avant-scène, comme une macreuse sur un plaque chaude. — (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 46)
    • Située sous l’omoplate, la macreuse, morceau de deuxième catégorie, comprend elle-même plusieurs morceaux : la macreuse à bifteck (ou noix, ou boule de macreuse), assez maigre, tendre et d’un très bon goût ; la macreuse à braiser (ou palette), pièce gélatineuse à laquelle un lent braisage conserve son moelleux ; et le dessous de macreuse (ou dessus de palette), qui se fait griller ou poêler. — (Élisa Vergne, Annie Perrier-Robert, Dominique Burgaud, Recettes originales du marché, 2002)
    • Pièce de l'avant, la raquette a comme base osseuse les carpes, le radius, le cubitus, l'humérus, le scapulum.
      La RAQ (appellation demi-gros) fournit quatre morceaux de demi-gros : le jarret, le jumeau à pot-au-feu, la macreuse, le jumeau à bifteck, qui se répartissent en morceaux à cuisson lente humide (jarret, jumeau à pot-au-feu), morceaux à cuisson lente et sèche (macreuse à pot-au-feu, paleron, dessus de côte, jumeau à bifteck), morceaux à cuisson rapide (macreuse à bifteck, dessus de palette).
      — (Collectif, Abattage et Transformation des viandes de boucherie: Les produits élaborés à base de viande, Educagri Editions, 2001, page 15)

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Morceau de viande :

Hyperonymes[modifier le wikicode]

(simplifié)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • macreuse sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]