madère

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Madère, madere

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Antonomase du nom de l’ile de Madère.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
madère madères
\ma.dɛʁ\

madère \ma.dɛʁ\ masculin

  1. Vin produit dans l’île de Madère.
    • Il y avait là une vingtaine de solliciteuses, attendant leur tour, trempant des biscuits dans des verres de madère. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
  2. (Botanique) (Guyane) (Martinique) (Guadeloupe) Colocase.
  3. (Botanique) (Guadeloupe) Chou chinois.
  4. Nuance de couleur, proche d'un rouge terne et sombre.
    • Un énorme foulard couleur madère enveloppait sa tête admirable en manière de turban, dont une extrémité restait flottante et rejoignait la dentelle de son col et l’épais gilet justaucorps de laine havane sur lequel sa barbe en cascade d’argent s’épandait. — (André Gide, Les Caves du Vatican, 1914)
    • Quand mon frère aîné, volontaire au chef-lieu, la sauva, en l’amenant chez nous, d’un règlement imbécile qui condamnait à mort les chiens de la caserne, et qu’elle posa sur nous son regard couleur de vieux madère, à peine inquiet, divinateur, étincelant d’une humidité pareil à celle des larmes humaines, nous fûmes tous conquis, et nous donnâmes à la Toutouque sa large place devant le feu de bois. — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, réédition Le Livre de Poche, 1960, page 86)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]