maghzen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l’arabe مخزن, maghzen (« entrepôt ») qui a aussi donné magasin.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
maghzen maghzens
\Prononciation ?\

maghzen masculin

  1. (Militaire) Supplétif militaire dans l’Afrique du Nord, durant la colonisation française.
    • Les maghzens des tribus nomades, ainsi que les tribus du Tell, limitrophes du Maroc et chargées de la police et de la surveillance des frontières, jouissaient autrefois de l'exonération du principal impôt arabe, à titre de rémunération des services politiques ou de guerre que ces indigènes rendaient à notre cause. — (Journal officiel, 10 sept. 1873)
    • Ce furent nos harkis, tous nos supplétifs, que ce soient les maghzens des S.A.S., les hommes des groupes mobiles de sécurité, les membres des autodéfense. — (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, p. 24, France-Empire, 1963)
  2. (Histoire) Administration du roi du Maroc, durant le protectorat français.
    • Dans notre zone le général Lyautey était heureusement désigné par le Gouvernement français pour organiser le Protectorat, — et chacun sait l’œuvre géniale qu’il y a accomplie en étroite collaboration avec le sultan et son maghzen. — (Wladimir d'Ormesson, La Question de Tanger in « La Revue de Paris », 1922)
    • Aussitôt, une vingtaine de cavaliers du maghzen, moukkala en travers de la selle, bondirent au galop dans cette direction. — (Roger Frison-Roche, Djebel Amour, Éditions Flammarion, 1978, rééd. Arthaud, 2011, chap.6)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • makhzen sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]