magot

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) (Date à préciser) De Magog, nom donné dans la Bible à une nation séduite par Satan et en guerre contre Israël, terme appliqué en dérision à une espèce de singe au XVe siècle.
(Nom 2) (Date à préciser) De l’ancien français mugot (« trésor »).

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
magot magots
\ma.go\
Un magot.
Tête de magot.

magot \ma.ɡo\ masculin

  1. (Zoologie) Gros singe sans queue, du genre des macaques.
    • Cependant la curiosité est toujours en éveil pour découvrir comment ce singe, de l'espèce des magots, arriva sur le rocher de Gibraltar, comment il vit et trouve sa nourriture dans un endroit si dénué de forêts et même de végétation, exposé à tout le bruit du commerce et aux grondements du canon. — (Ch. Waterton’s, « Une nouvelle histoire de la famille des singes », traduit de l'anglais, dans la Revue britannique, sous la direction de Amédée Pichot, vol. 2, La Haye : chez les héritiers Doorman, 1857, page 539)
    • Les magots du Maroc (ou macaques berbères), qui vivent dans le parc, attirent également les visiteurs. — (Lonely Planet : Maroc : Côte Méditerranéenne et Rif, Editis, 2014)
    • Dans les gorges de la Chiffa, au sud d'Alger, près d'une auberge nommée Au Ruisseau des Singes, vivait alors un groupe de magots sauvages familiarisés à l'homme devenu une attraction pour les touristes de passage. Le parc de la Montagne des Singes ouvrit avec une population de 150 magots originaires du Moyen Atlas marocain qui prirent rapidement possession de leur nouveau territoire composé de forêts et de prairies et s'y acclimatèrent sans problème, […]. — (Petit Futé : Guide des parcs animaliers 2017/2018)
  2. Homme laid et court ; nabot.
    • Notre course fut longue, nous traversâmes les ponts et, pendant ce temps, je pressais la taille svelte de ma belle inconnue, tout en maudissant son affreux magot de mari qui reculait mon bonheur. — (Ernest Détré, « Une aventure galante au bal de l'Opéra », dans Entre intimes : Contes parisiens, Paris : chez Alphonse Lemerre, 1876, page 11)
    • Comment ! ce hideux magot espérait devenir votre gendre ! — (Alfred Assolant, Aventures merveilleuses mais authentiques du capitaine Corcoran, 1867)
    • – Entre ce sale magot et moi, quoi de commun ? songeait-il. On dirait qu’il se croit malin. — (André Gide, Les Caves du Vatican, 1914)
  3. Figure grotesque de porcelaine, de pierre, etc.
    • L’Inde et ses religions revivaient dans un magot chinois coiffé de son chapeau pointu, à losanges relevées, paré de clochettes, vêtu d’or et de soie. — (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
    • Un magot en jade semblait rire jusqu'aux oreilles de son rire enfantin et vieillot, et une Vénus de Milo, dont un rayon découpait sur un fond sombre les seins aigus, gonflait de dépit sa narine orgueilleuse et abaissait dédaigneusement les coins de sa bouche arquée. Le dieu chinois et la déesse grecque désapprouvaient l'entreprise de Malivert. — (Théophile Gautier, Spirite, 1865)
    • Un peu plus loin, les magots chinois en robes violettes remuaient leurs caboches vénérables, comme pour approuver ce qu’avaient dit les bergers : « Oui… oui… tu vendras de la porcelaine !… » — (Alphonse Daudet, Le petit Chose, 1868, réédition Le Livre de Poche, page 199)
    • — Quels sont donc ces deux magots de porcelaine ? demande Jacques à Arlette.
      — Les demoiselles Lerouge qui ont à leur gauche un autre phénomène, Mlle Clémentine Chotard. Observez toutes ces vieilles pendant cinq minutes et vous vous amuserez.
      — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 173)
    • Court de bras et de jambes, le ventre proéminent, la tête ronde aux joues tombantes et au triple menton, M. Lévêque nous faisait songer au magot chinois de notre livre de lecture. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, pages 33-34)
    • C'est ce magot à la peau verte qui bedonne et grimace en pure perte. Il fut une poignée d’argile arrachée au Xinjiang, camionnée vers l'usine, pétrie, moulée, qui a pris forme humaine et qu'on a enfournée une fois vernissée. — (Jean-Yves Cendrey, Honecker 21, Éditions Actes Sud, 2013, chapitre 3)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
magot magots
\ma.go\

magot \ma.ɡo\ masculin

  1. (Familier) Somme d’argent plus ou moins importante, économisée et rangée avec soin.
    • — Enfin, il n'en parle toujours pas dans son testament. Et, tout de même, s'il venait à mourir, tout d'un coup, sans avoir le temps de se reconnaître, le magot serait à nous. — (Léo Trézenik, Le Magot de l'oncle Cyrille, collection Ma province, Paris : Bibliothèque Charpentier, 1891, page 194)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • magot sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Breton[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Mutation Forme
Non muté magot
Adoucissante vagot

magot \ˈmɑːɡɔt\

  1. Deuxième personne du pluriel du futur de l’indicatif du verbe magañ.

Synonymes[modifier le wikicode]

Tourangeau[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Interjection [modifier le wikicode]

magot \Prononciation ?\

  1. Mon Dieu.

Références[modifier le wikicode]