malécite

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Malécite

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

malécite \ma.le.sit\ masculin

  1. Langue amérindienne autrefois parlée dans le sud-est du Canada, aujourd’hui disparue.
    • Au Québec vivent 10 communautés autochtones dont huit parlent encore leur langue d'origine (Mohawks, Micmacs, Nascapis, Cris, Algonquins, Innus, Aticamecs, Abénaquis). Le huron et le malécite ont pour ainsi dire disparu. — (Le Devoir, 25 octobre 2004)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
malécite malécites
\ma.le.sit\

malécite masculin et féminin identiques

  1. Relatif au peuple et à la culture des Malécites.
    • La Cour suprême reconnaît que des autochtones des nations micmaque et malécite du Nouveau-Brunswick ont le droit de couper du bois sur les terres de la Couronne, à condition que celui-ci soit uniquement utilisé à des fins domestiques, que ce soit pour le bois de chauffage ou la construction d’une maison ou de meubles, et sur un territoire géographique bien défini. […] Il s’agit de la nation micmaque de Panibeau et de la nation malécite de Woodstock, toutes deux au Nouveau-Brunswick. — (Le Devoir, 8 décembre 2006)
    • Alors que le Canada ne reconnaît toujours pas le Québec comme une nation, l’Assemblée nationale du Québec, elle, reconnaissait déjà, en 1985, le statut de nation, ainsi que les droits qui y sont rattachés, aux nations abénaquise, algonquine, attikamek, crie, huronne, micmaque, mohawk, montagnaise, naskapie, inuite et malécite. — (Le Devoir, 26 octobre 2006)