malfaisance

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De malfaisant.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
malfaisance malfaisances
\mal.fə.zɑ̃s\

malfaisance \mal.fə.zɑ̃s\ féminin

  1. Disposition à faire du mal à autrui, en parlant des personnes et des choses.
    • Il a donné des preuves de malfaisance.
    • La malfaisance d’un air vicié, d’un produit avarié.
    • Quant aux gens que j’accuse, je ne les connais pas, je ne les ai jamais vus, je n’ai contre eux ni rancune ni haine. Ils ne sont pour moi que des entités, des esprits de malfaisance sociale. Et l’acte que j’accomplis ici n’est qu’un moyen révolutionnaire pour hâter l’explosion de la vérité et de la justice.— (Émile Zola, J’accuse...!, 1898)
    • Ce génie médical est demeuré pour moi une preuve éclatante de la malfaisance des concours. — (Léon Daudet, ‘’Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Salons et Journaux’’, Grasset, 1917, réédition Le Livre de Poche, page 322)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]