malingre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIIe siècle)[1] Diez[1] le tire de mal et de l’ancien français haingre (« languissant, faible ») ; heingre, à son tour, lui paraît venir du latin aeger (« malade »)[1], avec l'intercalation de la nasale n. Le bas-latin maliginosus a le sens de « malingre », mais il ne peut donner malingre.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
malingre malingres
\ma.lɛ̃ɡʁ\

malingre \ma.lɛ̃ɡʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est d’une complexion, d’une constitution physique faible et maladive.
    • Je ne sais ce qu’a cet enfant, il est toujours malingre.
    • Les conversations, au Lis de fer, se rémunéraient à des monosyllabes péremptoires grommelées devant un feu malingre. (Glen Cook, Le Château noir, 1984)

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]

  1. a, b et c « malingre », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 → consulter cet ouvrage

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin malum (« pomme ») et aigre.

Nom commun[modifier]

malingre \Prononciation ?\ féminin

  1. Pomme aigre.

Références[modifier]